Mot du président

Nous sommes prêts à maintenir notre leadership sur tous les segments du marché en dépit des vents contraires

A l’entame de notre nouveau Plan stratégique de développement 2021-2025, nous observons que tous les ratios prudentiels édictés par le régulateur sont respectés, que les risques sont de plus en plus maîtrisés et que les ressources humaines fortement mobilisées participent davantage à la croissance de la banque. Quant au défi de la rentabilité, nous avons enregistré une progression remarquable de nos résultats. Le défi du leadership et de la pérennité se traduit également par la croissance remarquable et continue de notre total de bilan, une preuve de solidité qui se rapporte à l’augmentation du taux de bancarisation à l’échelle nationale. Notre transformation digitale a accru l’autonomie des clients en mettant à leur disposition de nouveaux canaux. Dans le même temps, nous avons multiplié les canaux classiques, en continuant d’étendre notre réseau d’agences pour donner la chance au plus grand nombre d’accéder aux services bancaires.
L’environnement dans lequel nous réalisons ces performances est fort difficile. La conjoncture est contre-intuitive, tant sur le plan international que sur le plan national. D’une part, la recrudescence des crises et tensions protéiformes occasionne un ralentissement de l’économie mondiale. D’autre part, des crises sécuritaires perdurent et menacent le tissu économique national. Quand nous ajoutons à cela l’instabilité des prix des matières premières, la rude concurrence établie dans le secteur bancaire, nous comprenons qu’il est question de redoubler d’ardeur. Les défis que nous relevons présentement ne sont pas définitivement clos. Les mutations d’un monde instable, la conjoncture mondiale et les défis sécuritaires nous imposent de maintenir la veille et de bien identifier les leviers stratégiques sur lesquels agir pour les prochaines années. Nous sommes prêts à maintenir notre leadership sur tous les segments du marché en dépit des vents contraires.