ZONE I

BONANJO

SAAR SA

ELEGANCE PRESSING

BELAVIE

PHARMACIE ST NICOLAS

CASH ADVANCE BONANJO

 

BALI

SOMATEL HOTEL

OILIBYA CANTON BELL

 

HIPPODROME

RUE KING AKWA

MAHIMA

MAHIMA PLUS

 

BLVD DE LA LIBERTE

AKWA PALACE

FOKOU BEACH

Cash advance Akwa

bano palace

BONAPRISO

EDMARK

L’OVALIE

LA FINALE DE BONAPRISO

PHARMACIE DE GAULLE

LA COUPOLE RESTAURANT

STAR LAND HOTEL

ETS FANNY

CASH BACK NEW BELL

 

 

RUE JOFFRE

FOKOU AKWA

ONASHI

     
ZONE II

DOUCHE

SOQUICAM

SOCSUBA DOUCHE

MBOPPI

Cash advance Mboppi

COGENI

 

BESSENGUE-DEIDO

AESSONEL DEIDO

BOULANGERIE MENO

LA CROUTE BOULANGERIE

LA FINALE DE DEIDO

MAJESTIC BESSENGUE

PHARMACY MONDIAL

SOCINT(CAVE DE DEIDO)

Cash advance Bessengue

VALLEE DES PRINCES HOTEL

 

BONAMOUSSADI-BEPANDA

LETICIA SUPERMARKET

Magestic Bar-Cabaret Maképé

(No stress)

Magestic Pressing Maképé

MAHIMA BONAMOUSSADI

OILIBYA BEPANDA

PHARMACIE LA PATIENCE

Cash advance Bonamoussadi

VIGNERON SAWA

 

BLVD DE LA REPUBLIQUE

MRS REPUBLIQUE

NEWTON

PHARMACIE DE DOUALA

CASH ADVANCE MILLENIUM

     
ZONE III

VILLAGE-AXE LOURD

BELAVIE NDOGPASSI

JET HOTEL AEROPORT

OILIBYA AXE LOURD

CORLAY AXE LOURD

MRS NDOGPASSI 2

JD DISTRIBUTION UCB

CASH ADVANCE DAKAR

NDOKOTI

LE CAMPUS

EXPRESS COURSE

OILIBYA UNIVERSITE

DANILO ET FAMILLE

AESSONEL BEPANDA

AESSONEL PALMIERS

JD DISTRIBUTION UNIVERSITE

CASH ADVANCE NDOKOTI

BONABERI

AFRICA PHARMACY

Cash advance Bonaberi

TROPICANA

 

LIMBE

SEME BEACH HOTEL

CASH ADVANCE LIMBE

 

NKONGSAMBA

NKUISSI AIME

PACIFIC PHARMACY

Cash advance Nkongssamba

PHARMACIE MANEGOUBA

 

 

La solution pour la sécurité de vos paiements

 

 

 

 

 
 
   
ZONE I

 

SUPERMARCHES & SUPERETTES

SCRTT SARL (SUPERMARCHE JUSTE PRIX)

SIM DELICE ALTITEL

QUINCAILLERIES ET BAZARS

COGENI-CAMEROUN SA

RESTAURANTS- CABARETS - SNACK-BAR

ROSITA PALACE (NSODZEKA WINDZEREM USHENI)

STATIONS D’ ESSENCE

OILIBYA GARE ROUTIERE BAFOUSSAM

STATION SERVICE TEXACO NDIANDAM

SOCOPRAL

TALOTEL

ZONE II

VATICAN SHOPPING

PROFESSIONAL PLAZA PHARMACY

ZWINKELS TOUR

COGENI TREASURY BAMENDA 01

COGENI NTAMBESSY BAMENDA 02 

 

La solution pour la sécurité de vos paiements

 

 

Les Microbanques de développement rural du modèle MC² sont les résultats des recherches menées par le Dr Paul K. FOKAM dans le but d'intégrer les campagnes au processus de développement économique.

Les MC² sont en effet créées et gérées par les membres d'une communauté, dans le respect de leurs valeurs socioculturelles, religieuses et ancestrales. Les MC² ont au fil des années acquis maturité et savoir faire. Le succès de cette initiative est dû au pari d'allier tradition africaine et gestion bancaire moderne.


MC2 : La raison de sa création

La nécessité de créer les MC² dans les zones rurales en Afrique se justifie par l'absence ou la faiblesse des instruments de mobilisation de l'épargne dans les milieux défavorisés.
 En effet, pour faire reculer la pauvreté en zone rurale, il faut créer des instruments susceptibles d'accroître la capacité financière des personnes démunies en développant leur esprit d'épargne et en leur facilitant l'accès au crédit. Les MC² viennent en réponse à ce souci et se donnent pour ambition de :

  • Faire prendre conscience à la population qu'elle est seule, maîtresse de son destin ;
  • Révéler aux populations locales les immenses capacités managériales qu'elles puisent dans leur patrimoine culturel ;
  • Amener les populations rurales à se prendre en charge durablement. En clair, il s'agit de remporter la victoire sur la pauvreté (VP) par la mise en facteur des moyens (M), des compétences (C) de la communauté (C), d'où la formule : VP= (MxCxC) = MC².Etapes de Création d'une MC².

Processus de création d'une MC2

Le processus de création de la MC² se déroule en deux phases:

  • Entrée en relation

 Après la prise de contact avec la First Bank ou ADAF, un groupe moteur est constitué pour la promotion du projet. Un document sur les MC² est remis aux promoteurs, le dossier de la MC2 en création est ouvert ainsi qu'un compte au nom de celle-ci.

  • Actions préliminaires sur le terrain

 Il s'agit ici de la sensibilisation des bénéficiaires. Une étude de faisabilité est réalisée, puis l'on procède au recueil des adhésions et à la constitution des fonds. (Fonds d'établissement : montant minimum 10 millions de F.cfa - Frais d'adhésion : 2.500 F.cfa par membre). On établit alors la liste des adhérents.


Mise en place de la MC2

Elle passe par une demande d'autorisation d'ouverture de la MC² et la fixation d'une date pour la tenue de l'Assemblée Générale Constitutive. La préparation des documents nécessaires à la tenue de l'Assemblée Générale Constitutive, puis la déclaration de la MC² à la Préfecture compétente (Vérification de la déclaration et obtention d'un récépissé de dépôt).
Les agents de la MC² sont ensuite formés et le local de la MC² aménagé dans la localité d'accueil.


Fonctionnement et partenariats

Les clients des MC2 ont accès aux opérations de versements, retraits, achat de Flash Cash et crédits divers.

Le fonctionnement des MC2 implique trois partenaires, notamment :

  • Afriland First Bank, banque internationale privée qui joue le rôle d'auditeur et de banque d'appui ;
  • Appropriate Development for Africa Foundation- ADAF-, ONG ayant la charge du développement des capacités institutionnelles ;
  • Les populations rurales qui doivent prendre l'initiative de créer et de pérenniser leur MC2

 

La MUFFA est née d'une volonté de doter les femmes africaines, démunies ou exerçant dans l'informel, d'instruments financiers leur permettant de répondre à leurs besoins individuels et familiaux.

Objectifs

  • Aider la femme à faible revenu à prendre conscience de ses capacités d'organisation, de gestion et de développement pour apporter des solutions appropriées aux défis socio-économiques auxquels elle fait face ;
  •  Offrir un cadre d'incubation, d'éclosion et de développement à la femme micro-entrepreneur pour son épanouissement personnel, celui de sa famille et de l'humanité ;
  •  Structurer et canaliser le potentiel économique des femmes à faibles revenus pour en faire un instrument de lutte contre la pauvreté.

Qui peut adhérer à la MUFFA?

  •  Les femmes de toutes catégories sociales ;
  •  Les associations et les ONG féminines ;
  •  Les entreprises de toutes tailles appartenant aux femmes.

  Comment devenir membre de la MUFFA?

  •  En payant un droit d'adhésion actuellement fixé à CFA 2000 ;
  •  En libérant 10 parts sociales, soit FCFA 10 000
  •  En signant le livre d'or de la MUFFA.

 Quels sont les services offerts aux femmes par la MUFFA?

1) Opérations de caisse et de guichet

  •  Ouverture de comptes
  •  Versements en espèces
  •  Retrait en espèces
  •  Opérations en Flash Cash
  •  Demande de crédit

2) Traitement des demandes de crédit

 D'une manière générale, les ressources mobilisées par la MUFFA proviennent des adhérents et des bailleurs de fonds.

3) Financement des activités génératrices de revenus

 Grâce aux micro-prêts et aux mécanismes d'assistance multiforme. Ce volet de l'activité a permis la création et la préservation de centaines d'emplois directs parmi les femmes à faibles revenus.

 Au- delà des services d'épargne et de crédit, la MUFFA offre à ses adhérentes, grâce à sa relation avec Afriland First Bank :

  •  des transferts de fonds nationaux et internationaux ;
  •  l'encaissement des chèques et effets de commerce ;
  •  des produits spécifiques tels que le Flash Cash pour la sécurisation de leurs fonds, et le Compte de Dépôt Associé - CDA- pour la facilitation des transactions.

Genèse

La Micro Trust Fund (MITFUND) naît en 1998 d'une volonté commune de KAFINVEST et de la First Bank de répondre aux besoins en financement des micro-entreprises dans la sous-région d'Afrique Centrale.

Secteursd'activité

Le ciblage des activités tourne autour de secteurs variés, visant tous l'amélioration du niveau de vie des camerounais et la production de la richesse. Il s'agit des secteurs tels que :

  • Elevage
  • Taillerie
  • Pisciculture
  • Petit commerce
  • Agriculture
  • Transformation des produits de base
  • Parapharmacie rurale
  • Extraction du sable

 Modes d'intervention

 Les interventions de la MITFUND sont variées et peuvent prendre la forme :

  • d'un financement du haut de bilan des micro-entreprises
  • d'un financement de la recherche appliquée dans le secteur des micro-entreprises
  • d'une formation des micro-entrepreneurs

 Le séjour de la MITFUND dans une micro-entreprise varie entre 1 et 5 ans et son apport oscille entre FCFA 100.000 et FCFA 5.000.000 par projet.
 Les ressources mises à la disposition de votre micro-entreprise ne font l'objet d'aucune garantie.
 Au terme du partenariat, la MITFUND se retire de votre projet par la vente de ses parts auprès des entrepreneurs ou de toutes personnes choisies d'accord partie.