" Une gamme de produits sur mesure "
" Une gamme de produits sur mesure "
Description Finance Islamique

 

1. C’est quoi la Finance Islamique ?

La Finance Islamique est une Finance basée sur les principes d’équité, de transparence et de justice telles qu’édictées par l’Islam. Afriland First Bank est la première institution financière aussi bien au Cameroun qu’en Afrique Centrale à proposer les produits de la Finance Islamique.

 

 

2. Quand a eu lieu la cérémonie de lancement de la Finance Islamique ?

La cérémonie de lancement officielle de la Finance Islamique a eu lieu le vendredi 20 février 2015 à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Cependant, il importe de préciser que la Finance Islamique proprement dite est une réalité à la First Bank depuis près d’un an.

 

 

3. Faut-il obligatoirement être musulman pour souscrire à un produit de la Finance Islamique ?

Non ! Toute personne physique, quelle que soit sa religion, peut souscrire aux produits de la Finance Islamique.

 

 

4. Quels en sont les principes ?

Principe 1 : Interdiction de l’intérêt. La banque ne vend pas de l’argent. Elle ne se positionne pas comme un simple bailleur de fonds qui prête de l’argent, et quel que soit le résultat de l’affaire, attend les intérêts produits par son argent en fonction du temps et d’un taux d’intérêt prédéfini. La Finance Islamique propose que la banque participe à la construction de la richesse pour justifier son gain. Le seul placement d’argent ne suffit pas.

Principe 2 : Pas de spéculation, ni d’incertitude (Gharar). L’interdiction de la spéculation concerne toute activité entachée d’aléas, ce qui implique les jeux de hasard. Aussi, il y a incertitude dans une transaction, lorsque l’un des contractants est désavantagé à cause d’une ignorance sur le prix, sur le produit ou sur la date de livraison. Un exemple d’incertitude : la vente d’un oiseau dans le ciel ou d’un poisson dans la mer.

Principe 3 : Pas de biens illicites. Selon le principe islamique, le bien qui est l’objet du contrat peut être une marchandise, un service, ou un usufruit

Cependant pour que le contrat soit valide, l’objet doit être licite. Ainsi, le vin, le porc, les jeux de hasard, entre autres, ne peuvent être l’objet d’un contrat puisque les principes et préceptes de l’Islam les proscrivent.

Principe 4 : Le principe d’équité. La banque et le client sont sur le même pied d’égalité. Lorsque le client gagne dans la transaction, il partage le gain avec la banque. En cas de perte, la banque doit également perdre avec le client.

Principe 5 : Tangibilité des actifs. Ce principe renvoie à la notion de l’économie réelle. Toute transaction doit se baser sur un actif réel. En principe, aucun financement ne doit se faire sur la base des choses inexistantes ou imaginaires

 

5. Quels sont les produits de la Finance Islamique commercialisés à la First Bank?

Nous distinguons 4 produits de la Finance Islamique à la First Bank à savoir :

§ MOURABAHA : La Mourabaha bancaire est l’une des techniques de financement les plus utilisées dans les institutions financières islamiques. Elle consiste à vendre une marchandise déterminée à un client, après son appropriation au prix initial (prix d’acquisition) augmenté des frais accessoires et d’un bénéfice convenu entre la banque et le client ;

§ MOUSHARAKA : La Mousharaka est une association entre deux parti es (ou plus) dans le capital d’une entreprise, projet ou opération moyennant une réparti ti on des résultats (pertes ou profits) dans des proportions convenues. Elle est basée sur la moralité du client, la relation de confiance et la rentabilité du projet ou de l’opération. La MOUSHARAKA répond à des préoccupations de financement de projets de construction, ou de marchés publics par exemple ;

§ MOUDARABA : Il s’agit d’un contrat entre un apporteur de capital financier et un entrepreneur pour investi r ce capital. Les bénéfices ou les pertes générées sont partagés entre les parti es selon un ratio préétabli. La MOUDARABA est adaptée soit pour le financement de projets, soit pour placer de l’argent à un rendement élevé ;

 

§IJARA : Ijara désigne le transfert de l’usufruit d’un bien particulier à une autre personne ou entité en échange d’un paiement ou d’un loyer. Ce produit s’apparente au leasing (crédit-bail).

 

6. Où peut-on souscrire aux produits de la Finance Islamique ?

Dans toutes les agences de la First Bank. Toutefois, le Guichet Islamique situé à côté de l’Agence de la Retraite à Yaoundé est uniquement dédié à la Finance Islamique.

 

7. A parti r de quand peut-on souscrire aux produits de la Finance Islamique ?

Dès maintenant. Tous les quatre produits sus-menti onnés sont déjà à la disposition des clients.

 

8. Quelle est la procédure à suivre pour souscrire ?

Première étape : ouverture d’un compte islamique. Elle peut se faire dans n’importe quelle agence du réseau First Bank. Les pièces à fournir sont les mêmes que celles exigées en matière d’ouverture de compte dans la finance dite «classique». Deuxième étape : le processus de crédit. Les différentes composantes de cette étape sont les suivantes : a. Le client se présente dans n’importe quelle agence du réseau First Bank et formule sa demande écrite de financement.

b. Un gestionnaire de cette agence reçoit la demande et invite le client à une rencontre au cours de laquelle il/elle lui présente les différents produits commercialisés dans le cadre de la Finance Islamique.

c. Le gestionnaire fait une copie scannée de la demande de financement et la transmet à l’équipe en charge de la Finance Islamique (adresse email : financeislamique@afrilandfi rstbank.com). Il associe à cette demande les premiers éléments d’information obtenus lors de l’entretien avec le client.

d. L’équipe en charge de la Finance Islamique reçoit la demande, fait une première analyse, et contacte le client pour monter le dossier d’analyse. Le reste se gère de manière similaire aux autres financements octroyés par la First Bank, à la seule différence que c’est l’équipe en charge de la Finance Islamique qui présentera le dossier au Comité de Crédit compétent. Pendant tout ce processus, l’équipe en charge de la Finance Islamique gardera le gestionnaire de l’agence de dépôt de la demande de financement informé de l’évolution du dossier. Il reviendra enfin au gestionnaire de notifier le client de la décision du Comité de Crédit. De manière générale, tout ce qui est administratif sera géré par le gestionnaire de l’agence de dépôt de la demande de financement.

 

9. Quels sont les contacts à Afriland First Bank pour plus d’information ?

Pour plus d’informations, bien vouloir vous rapprocher de l'Agence la plus proche.

Teléphone: 670 42 93 69

 

Siège Social : 1063 Place de l’Indépendance BP: 11834 Yaoundé - Cameroun SWIFT: CCEICMCX
Tel: 237 222 23 30 68 - Fax: 237 222 22 17 85
Call Center: 8050 e-mail:

Recrutement | Newsletter | Contactez-nous | Faq | Correspondants | Produits | Investissement | Conditions de banque
Copyrights ©2009 Afriland First Bank - All rights reserved